Navigation – Plan du site

Les Saô légendaires

Marcel Griaule

Notes de la rédaction

Les Saô légendaires, 1943

Texte intégral

1La première fois qu’on m’en avait parlé, j’avais enregistré la chose très sagement, par habitude professionnelle, par désir de contenter l’interlocuteur. La scène se passait dans l’ancien Musée du Trocadéro, exactement dans le grand ventre vitré faisant face à la Tour Eiffel.

2L’homme qui me parlait était vêtu de noir, culottes courtes, bas de coton. (…)

3Ce bedeau de rêve agité décrivait pour moi seul les rives du Chari, fleuve qui sépare l’Afrique Equatoriale du Cameroun Septentrional.

4Le fleuve coupe à même l’alluvion et, dans les berges de terre à pic, on voit des jarres enchâssées. Certaines sont fendues en deux et, dans l’humus dont elles sont pleines, apparaissent des tibias et des fragments de crâne. C’est une question du plus haut intérêt et, si vous passez par là, vous devriez creuser.

5Il voulait m’allécher : il me tendait ces ossements lointains comme des appâts. Il faisait surgir des civilisations éteintes et fourmiller les problèmes .

6(…) Ayant jeté son idée, l’homme s’éloigna. (…)

7L’affaire fut classé aux fiches Chari.

8Les fiches, c’est la mort de la fantaisie. (…)

9Elle remonta à la surface en 1936.

10(…) la civilisation à rechercher n’était pas une chose ordinaire ; elle était représentée, aux temps héroïque, par des hommes formidables, les Saô, dont les faits et les gestes, comme la description, toujours les mêmes, alimentaient les légendes d’une région d’un bon million de kilomètres carrés. (…)

11Il devenait très alléchant de chercher l’ombre de ces géants et dès lors qu’elle était mise à l’ordre d’une mission scientifique, ce fut la fin de la tranquillité pour les vieux inconnus et innombrables morts du Cameroun Septentrional. Il leur fallut se dresser un par un, sous les coups de pioche et s’aligner bien sagement dans le panthéon de la polémique humaine d’abord, dans l’histoire ensuite. (…)

12N’empêche que, tout bien pesé, le tourment des Saô légen­daires allait commencer avec le nôtre. »

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marcel Griaule, « Les Saô légendaires », Socio-anthropologie [En ligne], 12 | 2002, mis en ligne le 15 mai 2004, consulté le 27 mars 2017. URL : http://socio-anthropologie.revues.org/144

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo Publications de la Sorbonne
  • Logo Revue référencée par l’Aeres dans la liste “Anthropologie - Ethnologie”
  • Revues.org