Navigation – Plan du site

Mémoires coloniales

Appel à contribution du no 37 de Socio-anthropologie
Sommaire arrêté.

Notes de la rédaction

Numéro coordonné par Pierre Bouvier.

Argumentaire

Le numéro aura pour thème « Les mémoires coloniales », sous la direction de Pierre Bouvier. La problématique de la colonisation sera abordée du double point de vue des colonisés et des colonisateurs. Le numéro, ouvert aux différentes sciences humaines, se concentrera, entre autre, sur l’ex-empire français aux xixe et xxe siècles.

Il s’agira d’expliciter les tenants et les aboutissants de cette période.

L’aspect socioanthropologique sera attentif aux contingences sociétales et historiques, mais plus encore il s’attachera aux ressentis anthropologiques et symboliques des acteurs individuels et collectifs.

Il s’appuiera sur les témoignages, les expressions et la littérature des colonisés : paysans, tirailleurs, autorités autochtones, clercs, religieux et lettrés d’hier. Il abordera également des points de vue d’agents de la colonisation : fonctionnaires, militaires, missionnaires, commerçants impliqués plus ou moins directement dans le dispositif colonial. Ces ouvertures constituent les points d’appuis des articles.

On pourra distinguer les nombreuses figures : résistance, soumission, tactique et pragmatisme qui s’établissent entre les colonisés qui subissent les dominations et ceux, dominants, qui en sont les vecteurs. Ceci implique d’étudier la complexité au-delà des fondamentaux de l’imposition coloniale et de la sujétion, de percevoir sur la durée les modifications ou les transformations que des évènements à priori extérieurs tels que par exemple les effets de la conscription volontaire ou imposée pendant les deux guerres mondiales ont eu sur les vécus et les valeurs des divers acteurs. Les enjeux de l’assimilation puis de la décolonisation et, à terme, des indépendances constituent une trame manifeste ou latente des rapports socioanthropologique en présence.

Ceci représente autant de vecteurs signifiants et pouvant argumenter les articles.

Le numéro est ouvert aux anthropologues, sociologues, ethnologues, historiens, politistes.

Modalités de soumission

Les propositions d’article devront faire environ 5000 signes.

Date limite de soumission des propositions : 31 mars 2017.

  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo Éditions de la Sorbonne
  • Logo Revue référencée par l’Aeres dans la liste “Anthropologie - Ethnologie”
  • Logo ERIH PLUS | NSD
  • Revues.org